fb-pix

LES NOËLS DE SEAVER

Découvrez nos offres

Blog

mardi, 26 Décembre, 2017

Rétrospective de l'année 2017

2017 fut riche en rebondissements, avec beaucoup de moments marquants, heureux comme plus tristes… Retour sur cette année de beau sport, et les principaux évènements que nous avons retenus chez Seaver.

1. Saut d'obstacles

➢ Les plus

On se rappellera surement longtemps de la magnifique victoire de Kevin Staut lors du Top Ten Rolex du CHI de Genève (2e français seulement). Staut est par ailleurs le meilleur cavalier français de l’année, toujours régulier dans le top 10 du classement FEI avec notamment 6 mois dans le top 5 dont 4 à la troisième place cette année.

Côté français, à souligner également la remarquable année de Julien Epaillard, avec de nombreuses grosses victoires ; Coupe du Monde de Bordeaux, Global Champions Tour du Paris Eiffel Jumping, Longines Speed Challenge de Paris, Coupe du Monde de Londres…

On note la belle victoire de Peder Fredricson aux Championnats d’Europe (qui ont lieu tous les 2 ans) : il devient Champion d’Europe après avoir été sacré vice Champion Olympique à Rio l’année dernière. L’Irlande est Championne d’Europe par équipe, menée d’une main de maitre par Rodrigo Pessoa.

McClain Ward fut impressionnant à Omaha : 4 sans fautes sur 4 parcours ; vainqueur de l’épreuve de vitesse, du Grand Prix et de la Finale Coupe du Monde.

Les révélations de cette année sont pour nous les Italiens Alberto Zorzi (de nombreux podiums et notamment une victoire au Global de Monte Carlo) et Lorenzo de Luca qui signe sa meilleure année avec de nombreuses belles victoires (Global de Valkenswaard, Paris Eiffel Jumping, Global de Shanghai…)

La surprise de l’année : la victoire de Pedro Junqueira Muylaert dans le Grand Prix de La Baule.

➢ Les moins

Nick Skelton, notamment Champion Olympique par équipe aux JO de Londres et en individuel aux JO de Rio, a pris sa retraite bien méritée à l’âge de 59 ans en même temps que son crack Big Star.

L’édition 2017 du Grand Prix du Saut Hermès nous aura laissé un petit goût amère, avec un parcours qui a paru trop dur et presque piégeant pour les chevaux et leurs cavaliers.

➢ En vrac

Cette année a été marquée par de nombreuses belles performances sportives, comme notamment les victoires de Simon Delestre dans le Grand Prix Coupe du Monde de Lyon, de Bosty à Rome, de Daniel Desseur à Oslo, et de Bassem Mohamed à Doha, pour n’en nommer que quelques-uns. On se rappelle d’Harrie Smolders qui remporte avec une belle marge le circuit du Global Champions Tour.

2. Dressage

Impossible de ne pas mentionner la reine Isabell Werth, qui signe encore une fois une remarquable année en battant son record dès janvier lors de la Coupe du Monde d’Amsterdam, remporte presque toutes les grosses échéances, et termine son année sportive avec 3 chevaux dans le top 6 mondial.

On se rappelle de sa belle victoire dans les Championnats d’Europe, après un duel au sommet avec Sönke Rothenberger qui s’y est révélé. Le jeune allemand y déroulait à seulement 22 ans une incroyable reprise lors du Grand Prix Libre qui lui valut une 2e place avec 90,614%, à un cheveux de Werth (90,982%). Ce fut d’ailleurs la première fois qu’un tel concours voyait deux couples dépasser la barre des 90%.

Cette année, Hans Peter Minderhoud a réussi ce qu’on pourrait presque qualifier d’exploit puisqu’il a battu Isabell Werth, une première depuis les Jeux Olympiques de Rio. Dans la Reprise Libre en Musique de la Coupe du Monde de ‘S-Hertogenbosch en mars dernier, le Néerlandais a obtenu la moyenne de 84.890% contre 83.300% pour Werth.

Exploit réitéré en octobre lors de la première étape Coupe du monde de dressage (Herning), où la jeune danoise Cathrine Dufour s’est imposée à domicile devant la numéro 1 mondiale.

En ce qui concerne les français, on souligne notamment la belle performance de Ludovic Henry et Arnaud Serre lors du Grand Prix Coupe du Monde de Lyon. Les deux cavaliers réalisent de belles reprises au delà des 70% lors du Grand Prix Freestyle. Ludovic Henry a d’ailleurs battu son record personnel à Salzburg il y a quelques semaines avec une belle reprise notée à 75.6%.

On retient aussi la belle performance de nos cavaliers français en juillet dernier, qui leur permet de remporter la Coupe des Nations d’Hickstead.

Enfin, José Letartre est le meilleur cavalier français des championnats d’Europe de paradressage ; il s’adjuge la 4e place avec un joli score de 70,243% - deux centièmes seulement du podium. Deux des quatre cavaliers français prenaient part au Grand Prix Freestyle : Céline Gerny termine 5e et José Letartre 6e de leur catégories respectives.

3. Concours complet

Gwendolen Fer signe la plus belle victoire de sa carrière lors du CCI 4* de Pau, qui lui permet de passer de la 86e à la 24e place mondiale. C’est le troisième succès tricolore de suite dans ce concours, après Astier Nicolas et Maxime Livio.

Michael Jung réalise encore de supers performances et conserve son titre de numéro 1 mondial, acquis il y a plus de 2 ans. Il remporte notamment le circuit FEI Classics.

On salue la performance de Karim Florent Laghouag, roi du cross indoor. Le français a remporté pour la 3e fois le cross indoor de Bordeaux, gagne celui de Paris plus récemment, et puis récidive à Genève pour sa dernière sortie de l’année.

On se souvient de la magnifique performance de l’Allemande Bettina Hoy lors des Championnats d’Europe. Elle s’approche de son record personnel en dressage en déroulant une des plus belles reprises de l’histoire (24,6) dans un grand championnat.

Lors de ces championnats d’Europe, l’Allemagne a d’ailleurs perdu sa médaille d’argent par équipe suite au contrôle positif de Samourai du Thot, le cheval de Julia Krajewski

On est fier du Français Maxime Livio, qui pointe aujourd’hui à la 3e place du classement mondial.

On note aussi les victoires d’Andrew Nicholson à Badminton, Karim Laghouag à Pompadour, et Astier Nicolas au Mondial du Lion.

4. Autres événements marquants

Horse Ball : pour la première fois en 25 ans, l’équipe de France pourtant grande favorite s’incline face à l’Espagne (épreuve du but en or après un match à 7-7) et termine 2e des championnats d’Europe Pro Elite. Par contre, les françaises s’imposent (7-4 face à l’Espagne) lors de la finale Ladies, et les jeunes (moins de 16 ans) remportent également un nouveau titre européen dans leur catégorie (12-5 face à l’Italie).

Voltige : Clément Taillez, Vice-Champion de France, remporte la médaille de bronze lors des Championnats d’Europe. C’est l’Allemand Erik Oese qui est sacré champion d’Europe. Moins bonne performance pour l’équipe française qui a malheureusement du déclarer forfait pour préserver leur cheval Wizner.

Couse (Galop) : Record de France et d’Europe pour Christophe Soumillon qui totalise 302 victoires en 2017.

Reining : 3e place pour les français aux championnats du monde Reining junior, avec une belle médaille d’or d’Axel Pesek (17 ans).

Attelage : on retient aussi la belle performance du Suisse Jérôme Voutaz qui gagne deux titres de champion d’Europe (marathon et maniabilité) et devient vice-champion du monde derrière l’intouchable Boyd Exell (Australien – 7e titre à ce niveau). Le numéro un remporte encore une fois presque toutes les grosses échéances cette année, seulement battu lors de l’étape Coupe du Monde de Londres par le Néerlandais Ijsbrand Chardon.

Jeux Olympiques : c’est maintenant officiel, les JO 2024 se tiendront à Paris.

5. Les coups durs

Cette année 2017 a aussi été marquée par des évènements un peu plus tristes. Tout d’abord la fin d’Equidia Life, qui partageait la passion des chevaux et des sports équestres au plus grand nombre depuis 2011.

Nous souhaitons rendre hommage à Espoir de la Mare, parti à 25 ans. Le selle français avait permis à son cavalier Jean Teulère de remporter de nombreux titres internationaux, et notamment devenir Champion du Monde en individuel et Champion Olympique par équipe.

Baloubet du Rouet s’est également éteint cette année, à 28 ans. Cet étalon selle français, très bon père, est le seul cheval à avoir remporté trois fois la finale coupe du monde de CSO consécutivement. Il a aussi été champion olympique sous la selle de Rodrigo Pessoa.

Jean Rochefort, ambassadeur et défenseur du monde du cheval, acteur et éleveur, est décédé à l’âge de 87 ans. Fernand Leredde, nous a aussi quitté à l’aube de ses 86 ans. Créateur du Haras des Rouges (Normandie), il est l’éleveur de Quidam de Revel, grand étalon reproducteur de CSO, et a fait naître de nombreux champions comme Papillon Rouge (Champion Olympique – CSO).

Enfin, nous avions été très peiné d’apprendre la disparition du prometteur cavalier français de complet Maxime Debost, 29 ans seulement et papa d’un petit garçon, suite à un accident sur le cross du CCI 1* de Châteaubriand.

Maintenant que nous avons passé 2017 en revue, nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’années, et une belle année 2018 !

La team Seaver