-15 % sur votre première commande*

Renseignez votre email pour recevoir votre code promo.

*sauf pour l'airbag SAFEFIT

      -15 % sur votre première commande

      rentrez votre email pour recevoir le code

          Comment les sorties en extérieur peuvent booster les performances de votre cheval

          mardi, 29 mars, 2022

          Avec le retour des beaux jours, c’est aussi le retour des sorties en extérieur. Très appréciées des cavaliers, les grandes balades dans la nature sont aussi bénéfiques pour les chevaux. Inès Boudina Ravella, cavalière professionnelle de dressage, qui travaille régulièrement en extérieur, vous partage ses recommandations et ses exercices.

          Les sorties en extérieur, c’est bon pour le moral !

          Aller se balader à cheval dans la nature est très bon pour le moral (celui du cheval tout comme celui de son cavalier). Cela lui permet de s’aérer l’esprit et de sortir de son environnement habituel. Dans un environnement qu’il ne connaît pas ou peu, vous allez travailler la concentration de votre cheval. Cela renforcera votre connexion et donc l’harmonie de votre couple. 

          Sortir le cheval de sa routine et de l’environnement qu’il connaît permet aussi de l’habituer et de la désensibiliser aux bruits et mouvements extérieurs, à la présence des animaux ou des véhicules... Par la suite, si vous l’emmenez en concours ou dans des endroits inhabituels, il sera bien plus calme et détendu.

          Se balader c’est bien, travailler c’est mieux

          Ce n’est pas parce que balade rime avec détente que le cheval ne va pas travailler. Les sorties en extérieur dans la nature sont l’occasion d’entraîner son cheval différemment

          Tout d’abord, en extérieur, le cheval est naturellement plus allant. Il a envie d’avancer de lui-même, le mouvement en avant devient donc plus facile. Il va également améliorer son cardio et son endurance, deux aptitudes essentielles quelle que soit la discipline de prédilection du cavalier. 

          Si le terrain s’y prête, il est très intéressant de travailler sur du dénivelé. Le cheval va gagner en puissance au niveau des postérieurs, du dos mais également des abdos. Les variations de terrain lui permettent aussi de travailler et d’améliorer son équilibre naturel

          Le travail comme à la maison

          En plus de se muscler et de gagner en souffle, vous pouvez travailler de nombreuses autres choses lors de vos sorties en extérieur. 

          Si vous souhaitez augmenter le rebond de votre cheval, Inès Boudina Ravella vous conseille de travailler dans les hautes herbes. “Le travail dans les hautes herbes aura le même effet que des barres au sol. Le cheval va prendre plus de rebond et lever davantage les genoux. Il bougera aussi plus ses épaules, son dos et ses hanches.” S’il est difficile d’estimer l’évolution du rebond du cheval, des outils performants existent comme le CEEFIT. Petit capteur à placer sur la sangle, il permet de mesurer entre autres le rebond du cheval et offre au cavalier une vision chiffrée et concrète de la progression du cheval. 

          Les grands espaces offrant plus de liberté qu’une carrière ou un manège, le cavalier a également la possibilité de jouer sur l’effet accordéon des allures. Il peut réaliser des allongements bien plus conséquents et faire varier les allures sur une plus longue distance

          Enfin, la place disponible permet également au cavalier d’apprendre à gérer son espace et à savoir travailler sans s’éparpiller. 

          Bien évidemment, les exercices proposés par Inès sont à adapter en fonction du terrain mais l’extérieur offre tout de même de nombreuses possibilités de travail.

          Les recommandations d’Inès pour les sorties en extérieur

          Comme le dit Inès, même lorsque l’on est en extérieur et que l’on prend du plaisir à travailler dans un environnement nouveau, il faut toujours bien écouter son cheval et y aller progressivement. Si vous travaillez sur du dénivelé et qu’il n’est pas familier avec cet exercice, n’allez pas lui demander trop difficile surtout dans les côtes. Évoluez à son rythme

          Qui dit nature, dit insectes. Après chaque balade, surtout si vous avez traversé des herbes hautes, pensez bien à vérifier si des tiques ne se sont pas accrochées sur votre cheval. Les tiques peuvent être porteuses de maladies graves comme la piroplasmose, maladie qui s’apparente au paludisme chez l’homme. Vous pouvez également utiliser certaines huiles essentielles, à appliquer avant votre sortie, pour éviter qu’elles ne s’accrochent : huile essentielle de lavande vraie, eucalyptus citronnée, citronnelle ou géranium (à mélanger à de l’huile de coco ou aloe vera).

          tique chez le cheval

          Méfiez-vous également des terrains. Des terrains humides peuvent devenir glissants, notamment pour les chevaux ferrés. Les terrains trop durs sont à éviter également, mauvais pour les pieds de votre cheval. 

          Enfin, parlons sécurité. Les balades sont de très bons moments avec votre cheval mais un accident est vite arrivé.Des équipements de protection comme les gilets airbag peuvent être efficaces contre les chutes. De plus, si vous partez seul en extérieur, des solutions existent pour que vos proches puissent suivre votre parcours et avoir l’esprit plus tranquille. SEAVER propose la fonctionnalité SAFERIDE, à activer directement depuis l’application qui détecte vos chutes et prévient vos proches en leur envoyant votre géolocalisation. Vous pouvez donc partir seul en extérieur en toute sécurité

          Les sorties en extérieur sont donc très bénéfiques pour vous et votre cheval. Elles entretiennent son moral (le vôtre) et vous permettent de travailler différemment mais tout aussi efficacement. Bien que plaisantes, les sorties en extérieur peuvent être dangereuses pour les cavaliers seuls. SEAVER vous accompagne en extérieur avec SAFERIDE et SAFEFIT pour garantir votre sécurité. Et vous, comment mettez-vous à contribution l'extérieur pour le travail de votre cheval ? Commentez ici 💬, ou envoyez nous des messages sur notre réseaux sociaux : Facebook et Instagram


          Sources :

          s