-15 % sur votre première commande

rentrez votre email pour recevoir le code "hors airbag"

      -15 % sur votre première commande

      rentrez votre email pour recevoir le code

          Comment gérer le travail de son cheval en été ?

          mercredi, 23 juin, 2021

          La chaleur est de retour... mais c'est aussi le moment où la saison de concours bat son plein ! Mais alors comment faire pour gérer le travail de son cheval en été ?
          Ne pas perdre en performance, tout en gardant un cheval en pleine santé et dans le confort peut être un calvaire. L'équipe de Seaver vous donne ses astuces pour rendre ces deux éléments compatibles.

          Tout d'abord, pour savoir comment la chaleur affecte nos chevaux, nous vous conseillons de lire notre article sur le sujet.

          Adapter son alimentation

          Les chevaux qui auront passé leur hiver au pré et ceux qui auront passé leur hiver au box ne vont évidemment pas vivre la transition entre les saisons de la même manière.

          Tout d'abord, un petit rappel. En situation naturelle, les chevaux passent entre 12 et 15h de leur journée à manger et chercher de la nourriture.

          Dans le cas d'un cheval au box qui va rester au box. Il est toujours primordial que son alimentation soit principalement basée sur du foin à volonté.

          Dans le cas d'un cheval au pré. Maintenant que l'herbe très grasse du printemps est passée, l'herbe s'assèche et perd donc en valeurs nutritives. Il est alors très important de faire attention à ce qu'il ne perde pas trop de poids. En cas de perte de poids, il peut être intéressant de lui distribuer des rations de floconnés pour que votre cheval ne perde pas trop de poids.
          Si le pré où est votre cheval n'a plus ou quasiment plus d'herbe, pensez à distribuer du foin afin que votre cheval en ait à volonté.

          Dans le cas d'un cheval qui passe du box au pré. Votre cheval va tout d'abord se ruer sur l'herbe. Ce n'est pas une mauvaise chose, mais pour éviter qu'il ne prenne trop de poids, pensez à diminuer ses rations habituelles afin qu'il n'ait pas un surplus d'apport. Si l'herbe dans votre région est très sèche, ne prenez pas ce conseil en compte.

          Pour tous les chevaux : N'hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires qui permettront à votre cheval d'avoir tous les minéraux, vitamines et oligo-éléments dont il a besoin. En cure avant l'été, les compléments sont idéaux pour garder un cheval en forme physiquement et mentalement.

          Améliorer son confort au repos

          Tout d'abord, il est primordial que votre cheval ait toujours de l'eau fraîche à disposition. Il ne faut surtout pas qu'elle soit glacée cependant.

          Boire au tuyau, certains en raffolent !

          Par ailleurs, il est obligatoire qu'il puisse s'abriter du soleil dans une zone ombragée, en particulier aux heures les plus chaudes. C'est encore mieux si cette zone est aérée (privilégier un arbre qui créera de l'ombre à un abri où l'air ne pourra pas circuler).

          Pour le rafraichir aux heures les plus chaudes et si vous en avez la possibilité, vous pouvez l'emmener brouter dans les sous-bois. Cela le gardera au frais sur ces quelques heures.

          La douche est également une bonne idée, mais le plus important est que vous passiez le couteau de chaleur sur le corps de votre cheval. Cela permettra d'éviter l'effet sauna. Si vous ne passez pas le couteau de chaleur, l'eau se réchauffera au-dessus du poil de votre cheval et cela créera l'effet inverse de celui escompté.
          Après la douche, si votre cheval se roule, ne le rebrossez pas ! La "croute" formée par le sable ou la terre le protègera du soleil ainsi que des piqûres d'insectes.

          Il est très important de laisser une pierre à sel à votre cheval pour qu'il puisse la lécher s'il manque de minéraux (qu'il va perdre au travers de la transpiration).

          Le préparer avant le travail

          Tout d'abord, n'hésitez pas à faire preuve de bon sens. Ne sortez pas votre cheval entre midi et 16h, préférez le monter le matin ou le soir. Ne prévoyez pas de séance trop physique sur les jours où la météo prévoit une température élevée. Si vous pouvez également monter dans une carrière ombragée, c'est l'idéal : pas de soleil, et de l'air !

          Lors du pansage, vérifiez bien que votre cheval ne soit pas engorgé, avec la chaleur, le sang circule moins bien, c'est comme pour nous ! Vous pouvez d'ailleurs lui passer un petit coup de douche sur les membres avant de le monter pour le rafraichir.

          Un pansage à l'ombre

          Pensez bien à utiliser du répulsif anti-insectes afin d'éviter les piqures d'insectes au travail.

          Pensez bien à lui laisser un seau d'eau propre et fraîche même à l'aire de pansage, afin qu'il puisse s'hydrater s'il en a besoin.

          Suivre le rythme de son cheval pendant le travail

          Plus que jamais en été, votre cheval a besoin de pauses. Il fait plus chaud donc il se fatigue plus vite. Un cheval épuisé est un cheval qui n'est pas performant. Pensez à bien le laisser respirer. Entre les étapes de votre détente, avant de passer à l'autre main, toutes les excuses sont bonnes pour s'arrêter quelques minutes.

          N'hésitez pas à raccourcir vos séances. La plupart du temps, 30 minutes sont largement suffisantes.

          Pensez à bien laisser un seau d'eau fraîche à l'ombre dans la carrière pour que votre cheval puisse se désaltérer lors de vos pauses. Laissez-y une bouteille d'eau pour vous également 😉

          Optimiser la récupération de son cheval

          Après votre séance, proposez de l'eau à votre cheval et emmenez le marcher. Le mieux serait d'aller marcher à l'ombre et au frais par exemple dans un sous-bois. Mais sinon la carrière fera l'affaire aussi !

          Marchez pendant très longtemps pour que votre cheval puisse récupérer un rythme cardiaque normal (avec la chaleur il sera forcément plus élevé que d'habitude). Si vous voulez surveiller le rythme cardiaque de votre cheval, nous avons créé le pack CEEFIT + CEEFIT Pulse & ECG. Par ailleurs, il vous indiquera également le temps de récupération de votre cheval, qui est très utile en été.

          Une fois descendu de votre cheval, ne le douchez pas tout de suite ! Il risquerait un choc thermique. Laissez-lui une dizaine de minutes au calme et au frais pour qu'il se tempère de lui-même.
          Ensuite, vous pourrez le doucher (entièrement ou non selon la température). Une fois douché, n'oubliez pas le couteau de chaleur.

          Si vous êtes en possession de guêtres rafraichissantes c'est maintenant qu'il faut les poser ! Pour en faire une version maison, il vous suffit de mettre des poches thermiques au réfrigérateur et de les appliquer sous une paire de guêtres de repos (attention à ne pas les laisser plus d'une heure).

          Vous pouvez ensuite l'emmener au pré ou au paddock pour qu'il puisse marcher et se dégourdir les jambes.

          Vous pouvez également lui donner des électrolytes (un post à ce sujet arrive bientôt sur notre instagram).


          En suivant toutes ces astuces, votre cheval sera au top de son bien-être, sans pour autant arrêter de travailler à cause de la chaleur !

          A bientôt dans nos prochains articles sur le confort du cheval en été !

          s