-15 % sur votre première commande*

Renseignez votre email pour recevoir votre code promo.

*sauf pour l'airbag SAFEFIT

      popup-img

      -15 % sur votre première commande

      rentrez votre email pour recevoir le code

          Tout savoir sur la vermifugation du cheval

          mercredi, 23 février, 2022

          Qu’est ce que la vermifugation ? 

          On parle souvent de vermifuger son cheval. Mais qu'est-ce que la vermifugation ?

          La vermifugation est l’administration d’un vermifuge, traitement médicamenteux qui tue les vers intestinaux, au cheval. Ce produit, prescrit par un vétérinaire, permet d’éviter la contamination de l’animal par différents parasites. De plus, il limite également leur prolifération dans un environnement. Vermifuger son cheval est donc très important. Mais à quelle fréquence ? Contre quels parasites ? Quelle méthode de vermifugation utiliser ? Nous répondons à toutes ces questions pour faire de vous un spécialiste de la vermifugation. 

          Vermifugation du cheval

          Quels sont les parasites traités par la vermifugation ? 

          Il existe trois groupes de parasites traités par la vermifugation : 

          Vermifugation cheval
          • Les vers ronds ou nématodes : ce sont des vers qui ressemblent à de longs fils au corps cylindrique. Parmi eux, on peut citer les petits et grands strongles qui logent dans le gros intestin, et les oxyures. On peut aussi parler des ascaris, parasites de l’intestin grêle particulièrement fréquents chez le poulain. 
          • Les vers plats ou cestodes : ces vers ont un corps aplati et composé de segments. Les ténias appartiennent à cette catégorie de vers. Ces vers sont particulièrement fréquents chez le cheval. Sur le long terme, ils peuvent être responsables de l’apparition de coliques. 
          • Les larves de gastérophiles : ce sont des oeufs de mouche que le cheval ingère. Ils deviennent des larves et se fixent dans son estomac. Ensuite éliminées dans les crottins, elles se transforment pour devenir des mouches. Alors, ces dernières pondront des oeufs dans les poils du cheval qu'il ingèrera à nouveau. 

          Comment repérer si mon cheval a des vers ? 

          Les symptômes sont différents selon le type de parasites. Voici quelques les signes qui peuvent vous aider à les repérer : 

          • Le poil de votre cheval est terne et les poils se détachent facilement. 
          • Vous constatez une altération de son état général et une baisse de ses performances.
          • Vous pouvez noter un amaigrissement (plus ou moins important selon son degré d’infestation). 
          • Votre cheval se gratte et cela abîme le haut de sa queue. 
          • Dans les cas les plus graves, une infestation de vers peut provoquer des coliques ou une perforation intestinale. Elle peut même entraîner une occlusion de l’intestin qui peut s’avérer mortelle. 

          Ne vous fiez pas à ce que vous voyez (ou ne voyez pas) 

          En effet, ce n’est pas parce que les parasites et les oeufs pondus dans l’organisme de votre cheval ne sont pas visibles dans ses excréments qu’il n’y en a pas. Parfois, ils sont si petits qu’il est impossible de les voir à l'œil nu. Si vous avez un doute sur une potentielle infestation de votre cheval, appelez votre vétérinaire. Il vous confirmera ou non leur présence et vous conseillera sur la marche à suivre.

          À quelle fréquence dois-je vermifuger mon cheval ?

          La fréquence moyenne de vermifugation est de 2 à 4 fois par an. Elle varie selon l’âge et les conditions de vie de votre cheval. Les chevaux au box strict ne peuvent être vermifugés que 2 à 3 fois par an. En revanche, si votre cheval a accès à un paddock partagé avec d’autres chevaux, il est préférable de le vermifuger 3 ou 4 fois par an. Idem si votre cheval vit au pré. Concernant les poulains, il est conseillé de les vermifuger tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois. Vous pourrez ensuite espacer les vermifuges.  

          Vermifugation cheval au pré

          Deux périodes sont conseillées pour vermifuger les chevaux. La première correspond au printemps, période où les chevaux vont commencer à retourner en extérieur. La seconde se situé à l’automne, moment du retour au box. La vermifugation doit également se faire durant la saison de pâturage. Les vermifuges sont différents selon les parasites à traiter. Il est recommandé de traiter le cheval contre les vers ronds à chaque vermifugation. Les ténias sont à traiter en été ainsi qu’en automne. Les larves de gastérophiles, quant à elles, doivent être traitées lors du retour au box. 

          Quelles méthodes de vermifugation existent ?

           Il existe deux approches pour vermifuger son cheval : la « vermifugation systématique » et la « vermifugation raisonnée ». Voyons un peu plus en détails ces deux méthodes : 

          La vermifugation systématique : Méthode classique, elle s’applique principalement pour des structures où les chevaux sont nombreux. Le vermifuge leur est administré en même temps et à intervalles réguliers. De ce fait, les chevaux reçoivent les vermifuges même s’ils ne sont pas contaminés par les parasites. En revanche, cette méthode présente un inconvénient. Traiter les chevaux régulièrement avec les mêmes substances y rend les parasites plus résistants. Ils deviennent donc plus difficiles à éliminer
          La vermifugation raisonnée : Cette méthode débute par une phase de test. Les chevaux infestés sont identifiés grâce au prélèvement et à l'analyse de leurs excréments. Uniquement les plus infestés, responsables de la majeure partie des contaminations, vont être traités. Les tests sont à effectuer tous les trois mois environ. Cette méthode offre de bons résultats mais présente des limites. D'une part, les excréments testés ne contiennent pas toujours une quantité suffisante d’oeufs pour que l’animal soit identifié comme « hautement infesté ». D'autres part, certains parasites ne sont pas détectables dans les excréments. 
          

          Comment éviter que mon cheval soit à nouveau contaminé ?

          Pour limiter les risques de réinfestation, vous devez faire très attention à l’hygiène de vos installations. Pensez notamment à ramasser régulièrement les crottins dans vos paddocks. Désinfectez les boxes et aires de pansage. Vermifugez toujours les chevaux nouvellement arrivés dans le groupe. Après avoir vermifugé votre cheval, attendez 48h avant de le sortir de nouveau au pré. Cela évitera que ses excréments ne contaminent de nouveau les pâtures.  

          Vermifugation et bonne hygiène

          En résumé, la vermifugation est très importante pour protéger votre cheval des vers intestinaux et limiter la prolifération des parasites dans l’environnement. Elle doit se faire régulièrement, selon un protocole défini avec votre vétérinaire. Choisissez avec lui la méthode de vermifugation la plus adaptée à votre cheval. Veillez à maintenir une bonne hygiène au sein de vos installations pour éviter une réinfestation.


          Sources :

          s