fb-pix

Une veste cavalleria Toscana offerte avec le code Backtoschool1

Un tapis et des gants offerts avec le code Backtoschool2

Blog

mercredi, 11 Septembre, 2019

Nos conseils pour reprendre le travail après l’été

L’été touche à sa fin, les vacances sont finies, il est grand temps de se remettre au travail mais vous ne savez pas par quoi commencer ? Seaver vous accompagne pour remettre votre cheval au travail après les vacances de manière efficace et dans le respect de votre équidé !

1. Vérifier l’état de santé de votre cheval

Après une période plus ou moins longue de repos sans véritable travail, et avant de vouloir remettre votre cher compagnon au travail, il faut vérifier que tout aille bien ! Est-il en bonne santé ? A-t-il pris de l’embonpoint ou au contraire a-t-il perdu de l’état ? Souffre-t-il de blessures ? Remettre un cheval au travail doit se faire de manière progressive.

Une consultation vétérinaire est conseillée pour faire un check-up complet et s’assurer que tout va bien pour reprendre le travail de votre cheval. La consultation d’un ostéopathe peut s’avérer également utile pour éviter toute blessure ou une mauvaise musculation à cause d’un déplacement éventuel.

2. Définir le rythme de travail

La durée de la période de repos de votre cheval ainsi que son état de santé avant sa mise au repos sont des facteurs à prendre en compte pour définir le rythme de remise au travail ainsi que la durée nécessaire pour effectuer ce travail en douceur et dans le respect de votre équidé.

Si votre cheval était en bonne santé avant sa période de repos et que celle-ci n’a pas excédée 3 semaines, alors le programme de remise au travail n’excèdera pas plus de 2 à 3 semaines. En revanche, si votre cheval était en mauvais état (blessure ou autre) avant sa période de repos, la remise au travail doit se faire en douceur sur une durée de 3 à 5 semaines avec l’avis d’un professionnel. Il faut également adapter cette remise au travail en fonction de l’âge de votre cheval mais aussi de la discipline pratiquée et du niveau.

Le rythme de travail est à adapter en fonction de l’état de votre cheval. Il est nécessaire d’observer une certaine régularité dans les séances pour avoir une remise en état efficace tout en privilégiant des séances courtes. Sans oublier d’accorder à votre monture une ou plusieurs journées de repos entre vos séances en lui offrant la possibilité de se dégourdir au paddock (si possible) ou en lui proposant une balade en main ou montée.

3. Le travail à pied – longe et longues rênes

Dans un premier temps, le travail à pied est à privilégier pour remettre votre cheval au travail et lui permettre d’acquérir progressivement force et souplesse. Un premier travail en longe aux 3 allures et aux deux mains permettra au cavalier d’observer la façon dont se déplace son cheval et de se rendre compte de ce qui est possible de faire et à quel rythme. La longe permet au cheval de se remettre au travail en douceur en étant libéré du poids de son cavalier.

Pensez à équiper votre monture de guêtres (et de cloches) mais également à vous équiper d’une paire de gants, d’une longe en bon état, de chaussures adaptées, d’une chambrière et d’une bombe. Dans un premier temps, privilégiez les larges cercles afin d’aider votre monture à garder son équilibre et pensez également à faire des pauses. La durée des séances de longe pourra progressivement être augmentée. Au fur et à mesure vous pouvez utiliser des enrênements (rênes allemandes, gogue, élastiques, etc.) pour orienter l’attitude de votre cheval et ainsi l’aider à se muscler.

Vous pouvez éventuellement faire des séances de longues rênes, à condition de savoir vous en servir correctement ! Attention, le travail en longues rênes n’est possible qu’avec un cheval habitué pour éviter tout risque d’accidents. Le travail en longues rênes permet un travail plus précis et un meilleur contrôle des hanches de votre cheval.

4. Le travail monté

Après quelques séances de travail à pied avec votre cheval voici venu le moment de se mettre en selle ! L’objectif étant de remettre le cheval au travail et le remuscler, certains exercices sont à privilégier. Après une détente simple aux 3 allures pour « échauffer » les muscles de votre cheval, vous allez pouvoir commencer à le mobiliser.

De nombreux exercices sont possibles, parmi eux : les déplacements latéraux, les cessions à la jambe, les épaules en dedans (ou en avant), hanches en dedans, la variation des plis externe/interne, mais aussi le travail du cheval rond et bas de façon à solliciter les abdos et le dos de votre cheval. Vous pouvez aussi travailler les transitions afin de vérifier la réactivité de votre monture aux aides. Le but étant de mobiliser votre cheval au maximum (progressivement) afin que celui-ci retrouve toute sa souplesse et sa force. Il faut également changer régulièrement d’exercices pour éviter l’ennui et toujours finir vos séances sur un exercice positif.

Vous pouvez aussi prévoir des séances de travail fractionné, qui est idéal pour améliorer la capacité cardio-respiratoire du cheval. Le travail fractionné consiste à alterner des temps d’effort avec des périodes de récupération pendant les séances. Au fur et à mesure, vous pourrez intensifier les temps d’effort et raccourcir les temps de récupération.

Travailler votre cheval en extérieur peut aussi être une bonne alternative pour garder le moral de votre cheval au top ainsi que le vôtre dans votre programme de remise en forme ! Le travail en extérieur permet de s’aérer et sortir du cadre studieux des infrastructures équestres. N'hésitez pas à vous équiper de votre capteur Seaver et profitez-en pour tester notre tout dernière fonctionnalité GPS 🙂

5. Mise en place d’un planning

Mettre en place un planning de travail pour votre monture vous permettra de répartir vos séances de travail et les temps de repos de votre cheval en fonction de son évolution. La fréquence et l’intensité du travail doivent augmenter au fur et à mesure que le cheval s’habitue au rythme de travail.

Dans un premier temps, privilégiez des séances courtes car votre cheval n’aura certainement pas toute la condition nécessaire pour tenir une séance d’une heure dès le premier jour de retour au travail. Puis progressivement vous pourrez augmenter la difficulté des exercices ainsi que l’intensité des séances. Pensez à alterner le travail à pied, le travail monté, le fractionné et le travail en extérieur pour éviter l’ennui chez votre cheval. Plus votre planning sera diversifié, plus votre cheval retrouvera un état de forme correct tout en gardant un moral au beau fixe !

6. Adapter l’alimentation

Il est indispensable d’adapter l’alimentation de votre cheval à son activité physique. En effet, avec la reprise du travail, votre cheval doit avoir une ration adaptée à ses dépenses. Vous pouvez demander conseil à votre vétérinaire si besoin. Vous pouvez également utiliser des compléments pour aider votre cheval dans cette reprise.

La sélection de compléments by Seaver :

  • La spiruline : est une algue naturellement très riche en protéines et vitamines. Elle contient beaucoup de substances nutritives bonnes pour les chevaux. La spiruline est un excellent complément protéique idéal au développement des muscles des chevaux.
  • Les électrolytes : ils sont excellents pour la récupération de votre cheval après un effort et compense la déshydratation du cheval, lui évitant ainsi des crampes.
  • Le proferm : est un complément alimentaire à base de son d’épeautre fermenté. L’association de prébiotiques et probiotiques constitue un excellent complément qui favorise la digestion, la bonne santé de la flore intestinale, la condition générale et la résistance du cheval.

7. Être à l’écoute de son cheval : la règle d’or à respecter !

Être à l’écoute de son cheval constituera la base de votre programme de remise en forme. En effet, il est nécessaire de prêter attention à la vitesse d’essoufflement de votre cheval et ainsi adapter les séances de travail et les phases de récupération au pas pour obtenir des résultats positifs.

Vous pouvez également faire des étirements et des exercices de stretching à votre cheval entre les sessions de travail, votre cheval ne pourra que vous en remercier car cela lui évitera de nombreuses douleurs due aux courbatures.

Si le temps vous le permet, vous pouvez masser votre cheval pour lui éviter des courbatures, il n’en sera que plus ravi et cela contribuera à favoriser votre relation. Si le temps ne vous le permet pas, un bon pansage est suffisant et contribuera à améliorer votre relation, car il n’y a pas que le travail qui compte ! Passez du temps avec votre cheval en dehors des sessions de travail est important et fait partie de la remise au travail de votre cheval.

Voici quelques exercices by Seaver à retrouver sur l’app pour vous accompagner dans la reprise du travail. N’hésitez pas à les réaliser 😉

Longe :

  • Déplacer son cercle en longe

Travail sur le plat :

  • Varier l’amplitude de vos foulées sur une ligne de barres au sol
  • Barres en quinconce
  • Travailler les transitions sur une serpentine

CSO :

  • Travail du saut de puce
  • Garder un galop constant sur une ligne de barres au sol
  • Ligne de gymnastique

Pour télécharger l’app :

✅ iOS : https://apps.apple.com/fr/app/seaver/id1335975186?l

✅ Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.seaver.ionicapp&hl

A vous de jouer maintenant 🙂

L’équipe Seaver