-15 % sur votre première commande*

Renseignez votre email pour recevoir votre code promo.

*sauf pour l'airbag SAFEFIT

      popup-img

      -15 % sur votre première commande

      rentrez votre email pour recevoir le code

          Les secrets pour un débourrage à l’obstacle réussi

          lundi, 23 mai, 2022

          Vous avez un jeune cheval ? Ou envisagez d’avoir un jeune cheval ? Vous avez un cheval déjà formé mais avec lequel vous aimeriez reprendre les bases ? Découvrez dans cet article des conseils et des exercices pour un débourrage à l’obstacle réussi.

          1. Le travail à pieds

          Avant de commencer à travailler votre cheval à l’obstacle en selle, vous allez probablement effectuer un travail préalable à pieds, et vous avez raison.

          A ce stade du débourrage, votre cheval est probablement familier avec les barres au sol. Si ce n’est pas le cas, il est absolument indispensable de l’y habituer. Commencer par lui faire passer une barre au sol au pas, puis passez aux allures supérieurs et vous pourrez augmenter le nombre de barres au sol au fil des séances. N’oubliez pas d’adapter les distances entre les barres au sol aux foulées de votre cheval, surtout au début du travail !

          Le travail à l’épaule

          Si votre cheval est bien éduqué et que les codes à pieds sont bien installés, une bonne façon de lui faire découvrir les barres est le travail à l’épaule. Il va vous falloir un petit peu de cardio, car vous allez devoir courir ! Commencez par travailler à l’épaule comme d’habitude. Vérifiez que votre cheval est bien aux ordres, puis commencez à lui faire passer une barre au sol aux trois allures et aux deux mains.

          Le premier obstacle que vous pourrez ensuite monter est une petite croix ou un petit vertical. Nous vous suggérons d’emmener votre compagnon au trot sur ces premiers cavallettis. Cela lui permettra d’avoir plus de temps pour appréhender l’obstacle.

          Ne vous fâchez pas si votre cheval est surpris au début et qu’il s’arrête. Montrez-lui calmement. Si vous avez l’habitude de travailler avec des targets, vous pouvez les employer. Puisque l’obstacle est très bas, vous pouvez tout à fait inciter votre cheval à le passer du pas. Pour les plus anxieux cette technique permet de ne pas monter en pression avec l’allure.

          Le travail en longe

          Lorsque votre cheval est à l’aise sur des petits cavallettis à l’épaule, vous pouvez l’éloigner de vous pour le travailler en longe. Vous pourrez ainsi commencer à diversifier les exercices et donc débuter le réel travail à l’obstacle.

          Commencez toujours par lui faire quelques sauts faciles au trot et au galop. N’hésitez pas à mettre des barres perpendiculairement à vos obstacles pour encadrer votre cheval !

          a. Les barres de réglage

          Les barres de réglages sont très utiles pour les jeunes chevaux. Elles permettent de mécaniser votre cheval et de lui faire adopter le bon geste à l’obstacle, en décomposant son mouvement.

          N’oubliez pas de bien adapter les distances en fonction des foulées de votre cheval. Les exemples qui vont être donnés sont pour un cheval aux foulées classiques.

          Mettez une barre en mousse 2,80m avant un vertical. Laissez-votre cheval trouver sa place avec cette barre au sol, puis vous pourrez en ajouter une à la réception, entre 2,80m et 3m derrière selon la place que prend votre cheval lorsqu’il saute.

          Une fois votre cheval habitué avec un seul vertical, vous pouvez tout à fait lui construire une ligne de verticaux. Alternez entre un vertical et une barre, toujours avec 3m d’écart entre chaque. Cet exercice est excellent pour la mécanisation des chevaux

          b. Le saut de puce

          Toujours pour la mécanisation de votre cheval, le saut de puce est un exercice très formateur qui permet au cheval d’apprendre à devenir autonome à l’obstacle.

          Mettez une barre de réglage 2,8m avant votre premier vertical, puis laissez 3,2m entre le premier et le dernier vertical. Le cheval peut être surpris par cet exercice qui n’est pas tout à fait naturel pour lui. Alors soyez patient avec lui, bien que formateur, cet exercice demande de la réflexion au cheval.

          Si jamais votre cheval précipite le mouvement du saut de puce, raccourcissez la distance avec la barre de réglage pour pouvoir réaliser un abord au trot.

          s