fb-pix

Blog

mercredi, 26 Août, 2020

Cinq idées pour améliorer vos vacances d'été avec votre cheval

(ou comment sortir de votre routine !)

Les vacances sont le moment idéal pour passer du temps avec votre cheval en dehors de la carrière et du manège. En effet, votre cheval a aussi besoin de changer d’air pendant cette période de baisse de régime et c’est l’occasion d’en profiter pour faire de nouvelles activités ! Evidemment, ces conseils sont aussi bons à prendre pour sortir de votre routine quotidienne avec votre cheval ou si vous avez envie d’essayer de nouvelles choses

Nous vous proposons donc aujourd’hui différentes activités à faire à cheval/à pied, avec tous les bienfaits physiques et psychologiques que cela apportera à votre cheval.

1. Mettez votre cheval au paddock/au pré

Dans certaines écuries, les chevaux n’ont pas la possibilité d’aller au paddock de façon régulière pendant l’année. Cette période est donc le moment parfait de laisser votre cheval s’aérer dans un paddock ou dans un pré. Certains peuvent faire le choix de laisser leur équidé dans une pension spéciale pré pendant une période de 1 à 2 mois, ce qui peut être très ressourçant pour votre cheval. Mais attention, la mise au pré prolongée peut démuscler votre cheval, surtout au niveau de la croupe et du dos, il faudra donc suivre un protocole de remise en forme progressif à son retour du pré. 

Cheval équipe d'une chemise et d'un bonnet anti-mouche pour sa sortie quotidienne au paddock
Cheval équipé d'une chemise et d'un bonnet anti-mouche pour sa sortie quotidienne au paddock

Certaines pensions proposent des formules en troupeau. Bien sûr, cela peut-être très revitalisant pour votre cheval de retourner à « l’état sauvage », libre. Cependant, certaines conditions sont à respecter si vous souhaitez passer le pas et offrir la colo de rêve à votre cheval : 

  • Il vous sera demandé de déferrer (au moins des postérieurs), 
  • Les premiers jours sont à surveiller pour vérifier que tout se passe bien entre les équidés, 
  • Pensez à équiper votre cheval d’un masque anti-mouche et si nécessaire, d’une chemise anti-mouche confortable qu’il pourra garder en permanence.

La mise au pré doit se faire progressivement pour les chevaux habitués à vivre en box. Si la mise au pré en troupeau ne vous tente pas, vous pouvez également faire le choix de mettre votre cheval au paddock/pré quelques heures par jour afin qu’il en profite sans être trop déstabilisé. 

Pendant la saison estivale, il est essentiel de venir vérifier que tout va bien au quotidien. Vérifier l’accès à l’eau fraîche et à une zone ombragée sont des incontournables, mais il est aussi important de vérifier l’état de la clôture pour éviter toute sorte d’accrochage et blessures. De plus, des broussailles pourraient couper la charge d’électricité disponible et ainsi ne plus remplir pleinement son rôle.

Il faut toujours vérifier que votre cheval ait de l'eau fraîche à sa disposition
Il faut toujours vérifier que votre cheval ait de l'eau fraîche à sa disposition

Avoir son cheval au pré, c’est aussi l’occasion de s’attarder sur son pansage, ses soins et son comportement

  • Laisser les crins longs pour aider le cheval à se protéger des insectes naturellement, tout en veillant à bien les démêler pour éviter l’effet “dreadlocks”,
  • Vérifier l’état des sabots et leur niveau de sécheresse en les graissant régulièrement,
  • Enlever les oeufs de mouche au niveau de ses membres, à l’aide d’une pierre ponce ou, très délicatement, avec un rasoir,
  • Chasser les mouches plates, qui se logent au niveau des parties intimes du cheval (fourreau, anus), à l’aide d’huile alimentaire. Ainsi, elles glissent et ne peuvent plus l'embêter !
  • Passer du temps à l’observer : est-il de nature dominante ou soumise ? Quelles sont ses interactions avec ses congénères ? Vient-il vous voir, par curiosité ? Est-il facile pour vous de l’attraper ? C’est l’occasion de mieux connaître votre cheval et de développer votre relation avec lui sans contrainte !

2. Allez à la plage

Emmenez votre cheval à plage le temps d'un weekend ou plus est aussi une activité qui peut faire beaucoup de bien à votre cheval et à vous par la même occasion. Avant le grand départ, renseignez-vous auprès des villes balnéaires pour connaître les plages autorisées et les plages interdites ainsi que les horaires d’accessibilité pour les cavaliers. Il est conseillé de s’y rendre à marée basse, cela vous permettra de profiter pleinement de la plage et de profiter d’un sol relativement « dur » qui vous permettra de trotter et de galoper. La balade sur la plage est aussi bénéfique d’un point physique pour le cheval car l’eau de mer va contribuer à masser les membres de votre cheval, mais aussi d’un point de vue psychologique puisque le changement d’air est très ressourçant. Gare à vos protections : il est déconseillé d’en mettre à ce moment là, au risque de ne plus jamais les revoir, emportées par la houle ! De même, n’oubliez pas d’enlever les résidus de sel à l’eau clair en douchant votre cheval après votre sortie.

Organiser une promenade avec plusieurs chevaux d'une même écurie peut être une bonne idée de sortie !
Organiser une promenade avec plusieurs chevaux d'une même écurie peut être une bonne idée de sortie !

Parfois, la plage, avec cette grande étendue de sable et le bruit des vagues, peut être très impressionnante pour votre cheval. Dans ce cas, et pour éviter la peur et le stress, il est conseillé de vous faire accompagner par un ou plusieurs chevaux habitués. C’est peut-être aussi l’occasion de vous faire accompagner par des amis de l’écurie ?

Astuce :

Munissez-vous de votre capteur Seaver pour vous rendre compte de l’effort cardiaque de votre cheval. En effet, une augmentation flagrante du rythme cardiaque peut être significatif d’un pic de stress ou d’excitation. Il vous aidera donc à mieux comprendre votre cheval. Sinon, Seaver peut vous être utile pour mieux comprendre le niveau de récupération de votre monture après un grand galop endiablé sur la plage ! 

3. Partez en extérieur toute une journée

Si vous n’avez pas de moyen de transport pour votre cheval, vous pouvez envisager de partir en randonnée une journée complète ou même plusieurs jours pour les plus courageux. Il vous suffit de préparer à l’avance votre itinéraire, vos sacoches avec tout le nécessaire pour se restaurer et se désaltérer. Si les journées sont chaudes, pensez à repérer un point d’abreuvage pour votre monture afin qu’il aussi puisse se désaltérer. Si vous envisagez cette sortie, sachez que cela contribuera à maintenir votre cheval en forme. Privilégiez le pas si vous avez l’intention de parcourir une longue distance. 

Astuce :

En partant en randonnée, il est tout à fait possible de lancer un entraînement Seaver sur son application. A la fin, il vous suffit de sélectionner la discipline “Randonnée” pour obtenir le tracé GPS de votre sortie, la distance parcourue et votre vitesse moyenne !

Organiser une promenade avec plusieurs chevaux d'une même écurie peut être une bonne idée de sortie !
Partir en randonnée, seul ou accompagné !

4. Travaillez votre relation à pied 

Le travail à pied et plus généralement le travail relationnel avec le cheval est souvent délaissé pendant l’année, le plus souvent par manque de temps. C’est donc l’occasion parfaite pour passer du temps avec votre cheval et améliorer votre relation. 

De nombreux stages sont organisés en France avec des éthologues et il vous sera assez facile d’en trouver un près de chez vous. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi vous inspirer de grands livres sur l’éthologie comme le Natural Horse-Man-Ship du célèbre Pat Parelli dans lequel vous trouverez plein d’exercices ainsi que des explications très intéressantes sur les comportements et attitudes du cheval. 

Horse-Man-Ship, Pat Parelli

Le travail à pied peut se faire dans un manège ou une carrière aussi bien en liberté qu'en licol. Vous pouvez également améliorer la relation à pied avec votre cheval simplement en passant du temps avec lui au pansage sans forcément le monter par la suite, votre cheval vous en sera reconnaissant. Le travail à pied est bénéfique pour améliorer la relation cheval/cavalier et cela se ressentira par la suite à cheval. Le travail à pied permet également d’entretenir un certain respect des règles de bases comme : ne pas laisser son cheval marcher devant soi, respecter les distances de sécurité latérale entre le cavalier et son cheval, etc.

5. Massez votre cheval 

Passez du temps à pieds avec votre cheval peut aussi vouloir dire, prendre du temps pour le masser. En effet le travail monté et quotidien du cheval a tendance à créer des blocages/contractions musculaires qui peuvent gêner le cheval par la suite. 

Variez les plaisirs en utilisant des brosses ou des gants pour massage

Nous vous conseillons de ne pas manipuler votre cheval, sans un minimum de connaissance physique du cheval afin de ne pas le blesser et risquer de vous faire mal par la même occasion. Massez toujours votre cheval sur les parties charnues (muscles) en faisant des mouvements circulaires avec la paume de votre main ou avec un outil de massage si vous en possédez (gant, brosse, etc.). Vous pouvez utilisez des crèmes et baumes spécifiquement formulés pour les massages que vous trouverez en magasin spécialisé. 

Nous espérons que cet article vous a plu, 

A bientôt, 

La team Seaver